Archives pour le mois de : août, 2012

Déjà la fin…

24 août
24 août 2012

Après huit semaines à Odanak, l’équipe d’archéologie a plié bagage aujourd’hui. Toute l’équipe était bien triste en cette fin de saison. Seule consolation : tout le monde sera de retour l’an prochain pour poursuivre les recherches!

La campagne de fouilles archéologiques 2012 fut très riche en découvertes. Les vestiges et les artéfacts mis au jour confirment la présence du fort d’Odanak érigé vers 1704. Bien que les recherches sur le terrain soient terminées, le projet se poursuit. L’archéologue Geneviève Treyvaud et l’étudiant en archéologie Simon Picard seront de retour en septembre pour étudier et documenter les artéfacts trouvés au cours de l’été. Certains artéfacts seront restaurés et d’autres seront sélectionnés pour notre projet d’exposition semi-permanente.

Des milliers de personnes ont découvert Fort d’Odanak en nous visitant, en consultant le Journal de bord et notre page Facebook, en nous suivant sur Twitter et grâce à une excellente couverture de presse. Nous vous remercions tous de votre intérêt pour ce projet unique ! Nous remercions également le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine d’avoir permis la conception de ce journal ainsi que Patrimoine canadien de croire en ce projet d’envergure.

Le Journal de bord fera relâche pendant deux semaines pour des vacances bien méritées! Nous vous reviendrons la semaine du 10 septembre 2012.

Toute l’équipe 2012 vous remercie et vous dit à l’an prochain!

Le Fort d’Odanak en 5 minutes…

24 août
24 août 2012

Découvrez l’article En 5 minutes du Journal de Montréal du 23 août 2012.

Le Journal de Montréal – En 5 minutes – Des résultats encourageants.

Il est maintenant venu le temps de remblayer

24 août
24 août 2012

La saison de fouilles est terminée… Il est maintenant venu le temps de remblayer toutes les opérations fouillées cet été.

Le remblayage est une étape importante dans le processus archéologique. Cette étape consiste à remettre de la terre dans les opérations qui ont été creusées. À la fin d’une saison de fouillse, il est important de remettre l’endroit comme il l’était avant d’être excavé. C’est pourquoi, au moment de l’ouverture d’une opération, les plaques de tourbe sont mises de côté.

Blocs de tourbe

Quand les opérations sont remplies de terre, la tourbe est replacée sur le dessus où elle peut continuer de pousser. Quelques temps après le remblayage, le passage des archéologues sur le site ne paraît plus.

Opérations avant remblayage

Remblayage en cours

Une des opération remblayée

Si une opération n’est pas terminée, un géotextile est déposé dans le fond, avant d’y remettre la terre, afin de protéger les couches de sol et les vestiges qui n’ont pas encore été mis au jour. Le géotextile est un tissu qui a la propriété de laisser passer l’eau, mais pas les particules telles que le sable et les pierres. Ceci permet de ne pas mélanger le remblai avec les couches de sol en place et donc de protéger ces dernières.

Un plâtre archéologique

24 août
24 août 2012

Après une mauvaise chute, une des apprentie archéologue s’est brisé la cheville. Elle s’est donc chargée du nettoyage des artéfacts au cours des derniers jours. Elle a été très efficace permettant ainsi au travail de terrain d’avancer plus rapidement en cette dernière semaine. En cette dernière journée de fouilles, l’équipe a signé son plâtre afin qu’elle garde son sourire en pensant à nous jusqu’à ce qu’elle soit de retour sur ses deux jambes !

Plâtre archéologique

Une fin de fouilles électrisante !

23 août
23 août 2012

Il est rare qu’une fin de fouille archéologique se déroule sans surprise. Comme de fait, l’avant-dernière journée sur le site d’Odanak a pris l’équipe de court. En effectuant des travaux électriques d’urgence, une tranchée a été creusée à l’ouest d’un vestige découvert plus tôt cet été. Les pierres trouvées dans cette tranchée confirment la présence de la première église catholique, érigée à l’époque du fort. Après la prise de photos, l’équipe s’est affairée à tout remblayer Cette découverte nous tiendra en haleine jusqu’à l’année prochaine…

Vestige de maçonnerie