Archives pour le mois de : août, 2012 (Page 3)

Une équipe réduite

17 août
17 août 2012

Les interventions sur le terrain seront réduites au minimum la semaine prochaine, dernière semaine de fouilles 2012. Ainsi, deux membres de l’équipe d’archéologie ont terminé leur collaboration au travail de fouilles aujourd’hui: l’archéologue Michel Plourde et l’étudiant en archéologie, Benjamin Petit.

Merci à vous; vous nous manquerez !

 

Un charbon au trésor

16 août
16 août 2012

Sur un site archéologique, la découverte d’une masse de charbon est importante. Le charbon est un trésor aux yeux d’un archéologue. En effet, cette matière permet de dater un site grâce à des analyses spécialisées telles que la datation au radiocarbone. Le charbon est aussi un outil qui permet de déterminer la présence de différents éléments. Un morceau de charbon peut indiquer la présence d’une pièce de bois brûlé, d’un foyer, d’une zone incendiée ou d’autres éléments.

Quand un échantillon de charbon est prélevé, il est primordial de ne jamais le toucher avec les mains. Cela fausserait les données des analyses spécialisées. Les échantillons de charbon sont emballés dans du papier d’aluminium pour ensuite être nettoyés. Il est très important de bien nettoyer les morceaux de charbon. Pour ce faire, il faut utiliser des pinceaux et des outils spécialisés pour le travail de précision.

L’équipe a découvert une grosse pièce de charbon. Elle a été prélevée dans son entièreté. Ce charbon a d’abord été dégagé avec précision pour ensuite être placé dans une boîte de coroplaste, emballé dans du papier d’aluminium. Ces matières ont la propriété de ne pas influencer la chimie du charbon avec lequel elle est en contact. Des petits dispositifs ont été placés dans le papier d’aluminium afin de garder le charbon humide en permanence. S’il venait à s’assécher, il s’altérerait.

Vidéo de dégagement de bois carbonisé.

Charbon emballé

Le Courrier Sud s’intéresse au projet !

15 août
15 août 2012

Découvrez l’article d’Audrey Leblanc, journaliste au Courrier Sud.

Le Courrier Sud – Des trouvailles intéressantes.

Le Nouvelliste parle de nous aujourd’hui !

15 août
15 août 2012

Découvrez l’article de Marie-Josée Montminy, journaliste au Nouvelliste.

Le Nouvelliste – Un millier d’artéfacts se dévoilent à Odanak.

Une belle surprise

15 août
15 août 2012

L’arc et la flèche sont apparus il y a très longtemps. Ces outils de chasse et de guerre ont été utilisés sur tous les continents. La forme des arcs, autant que celle des flèches ont grandement varié selon l’endroit et l’époque de leur fabrication. Traditionnellement, en Amérique, les arcs étaient faits de matières telles que le bois et les pointes de flèche étaient fabriquées en pierre. Au moment de la période de contact, les Européens ont introduit l’usage du métal dans les communautés amérindiennes. Ainsi, le métal a commencé à être utilisé pour la fabrication d’outils tels que des pointes de flèches.

En l’espace de quelques heures, l’équipe archéologique a découvert deux de ces pointes de flèche en métal.

Pointes de flèche

Elles sont faites d’un métal ferreux. De telles pointes étaient jadis emmanchées dans une tige de bois qui formait le manche de la flèche. À l’autre extrémité du manche de bois étaient fixées des plumes qui permettaient à la flèche de garder son orientation en vol. Archéologiquement, il est très rare de trouver un arc ou une pointe de flèche emmanchée parce que les matières organiques se décomposent très rapidement tandis que la pierre reste stable et que le métal se corrode plutôt que de se décomposer entièrement.