Archives pour le mois de : août, 2012 (Page 6)

Weekend archéologique

03 août
3 août 2012

Tout est prêt pour vous accueillir à notre premier de deux weekends archéologiques ! Au programme: simulations de fouilles pour les jeunes et clinique d’artéfacts ! L’équipe d’archéologie vous attend dès 10 h au Musée des Abénakis. Profitez de votre visite à Odanak pour visiter les expositions du Musée des Abénakis !

Un après-midi de nettoyage

03 août
3 août 2012

Depuis le début des fouilles, nous avons découvert un très grand nombre d’artéfacts. Normalement, les journées de pluie sont réservées pour le nettoyage et le numérotage de tous ces objets. Par contre, cette année, l’été est très sec. Notre équipe n’a donc pas eu un grand nombre de journées consacrées au travail de laboratoire. La journée d’aujourd’hui est donc consacrée au nettoyage ! 

Mathilde Gariépy. Alice O’bomsawin et Janice Cardin

Le nettoyage d’artéfacts demande de la précision et de l’organisation. En effet, chaque catégorie d’artéfacts se nettoie d’une manière qui lui est propre. Le verre et la céramique se nettoient dans un bol d’eau avec une brosse à dents à poils souples. Il est bien important de frotter délicatement toutes les faces du tesson, autant les faces intérieure et extérieure que les tranches.

Nettoyage de céramique

Pour leur part, les os doivent être nettoyés à sec avec une brosse souple. Des outils de dentiste peuvent être utilisés pour nettoyer les zones moins accessibles. Il faut toutefois utiliser ces outils en faisant bien attention. Une égratignure faite lors du nettoyage pourrait induire les chercheurs en erreur lors des études zooarchéologiques.

Nettoyage des ossements

Finalement, les objets de métal doivent aussi être nettoyés à sec. La brosse utilisée pour le nettoyage du métal est plus raide. Les artéfacts en métal sont souvent recouverts d’oxydation et/ou de concrétions. Ces deux phénomènes sont naturels. Il s’agit en fait d’une réaction de protection du métal. Il est très important de ne pas arracher ces concrétions lors du nettoyage. Ça entrainerait une dégradation accrue de l’artéfact.

Nettoyage du métal

Quand les artéfacts sont nettoyés, ils sont mis à sécher. Il est très important de toujours noter leur provenance.

Séchage des artéfacts

Plus tard, il faut numéroter certains artéfacts. Les os et les objets ferreux ne sont pas numérotés. Pour numéroter les autres, il faut d’abord appliquer une mince couche de vernis à ongles transparent sur une petite section d’un artéfact bien sec. Quand cette couche est sèche, on inscrit le numéro correspondant à la provenance exacte où l’artéfact a été découvert. Ce numéro est écrit avec une plume et de l’encre de Chine. Finalement, une deuxième couche de vernis à ongles est appliquée sur cette section. Quand le tout est terminé, les artéfacts sont réemballés proprement de façon à être facilement accessibles lorsque les archéologues voudront faire un inventaire de tous les artéfacts retrouvés.

Le temps passe

02 août
2 août 2012

Le terrain situé à côté de l’entrée du Musée des Abénakis était jadis un potager dans lequel les jeunes filles de l’école catholique faisaient du jardinage. Le même terrain a évolué. Aujourd’hui encore, le sol de cet endroit est travaillé par des jeunes de la communauté. Voici un aperçu de l’évolution du potager de l’ancienne école catholique transformée en musée:

Jardinage près de l’école catholique d’Odanak

Préparation du terrain de fouille près du Musée des Abénakis

Une autre belle découverte a été faite aujourd’hui par notre équipe archéologique. Un objet métallique de forme allongée a été trouvé. Sur le terrain, cet objet a été confondu avec un clou. Après un nettoyage et une observation plus poussée, certaines de ses caractéristiques sont ressorties. En effet, la pointe est de forme pyramidale et se continue en tant que prisme à bases triangulaires sur environ dix centimètres avant de devenir plutôt cylindrique. Le nettoyage a aussi dévoilé un chas à l’autre extrémité de l’artéfact. Il s’agit donc d’une aiguille. La forme de celle-ci rappelle les aiguilles utilisées pour le travail du cuir.

Aiguille à cuir

Il est d’ailleurs tout à fait logique de trouver un tel artéfact sur le site d’Odanak. Traditionnellement, les membres des Premières Nations utilisaient le cuir et les fourrures pour toute sortes d’usages tels que des vêtements, des mocassins, des couvertures, des sacs et bien d’autres. Le cuir est toujours utilisé aujourd’hui et ce, partout autour du monde.

Bon Mois de l’archéologie !

01 août
1 août 2012

Durant tout le mois d’août, Archéo-Québec vous propose de découvrir l’archéologie de façon amusante et différente.  Chez nous, à Odanak, nous vous proposons des fouilles en direct jusqu’au 17 août et deux weekends archéologiques, les 4, 5, 11 et 12 août où toute la famille est conviée.

Consultez la programmation complète du Mois de l’archéologie 2012, une initiative d’Archéo-Québec : http://www.moisdelarcheo.com/

Les apprentis archéologues

01 août
1 août 2012

Les apprentis-archéologues de la communauté d’Odanak amorcent une troisième semaine de fouilles et ont adopté tout un rythme de croisière. Dire qu’aux premiers jours, la plupart d’entre eux vivaient une certaine appréhension vis-à-vis ce nouveau travail, mais voilà qu’ils reconnaissent bien les différentes couches de sol, détectent les traces de piquets, retirent du sol des perles de verre quasi-microscopiques et annoncent avec fierté la découverte de toutes sortes d’objets dont l’usage s’est perdu au fil des siècles.

Trois membres de l’équipe, Cléophée, Mathilde et Jennifer, s’envoleront lundi prochain pour la France pour participer avec la troupe abénakise Alnôbak à un festival de danse. Nous comptons sur elles pour propager outre-mer les bonnes nouvelles à propos du projet de recherche du fort d’Odanak.