Archives pour le mois de : juillet, 2013

Nos trésors en image!

31 juil
31 juillet 2013

Les trouvailles ne cessent de s’accumuler depuis le début des fouilles. Afin de vous permettre d’être à jour sur l’évolution du projet, voici une petite série d’artefacts qui ont été trouvés récemment.
 

Pierre aménagée en mortier. Cet outil était utilisé pour broyer des aliments.


 

Ornement de corps en métal blanc probablement fait à partir d’un alliage composé de cuivre et d’argent.
Cet ornement est incomplèt; il manque un pendentif en forme de petit cône ainsi que l’anneau servant à accrocher le bijou au corps.
Il était généralement suspendu à l’oreille ou au nez.


 

Bouton de vêtement fait de cuivre. Ce bouton a été fabriqué en deux parties. Le corps du bouton est fait de métal repoussé, ce qui lui donne sa forme arrondie. Un anneau a ensuite été soudé à l’arrière afin de pouvoir attacher le bouton à un vêtement.


 

Les perles du haut sont faites de verre et servaient d’ornement de corps. Elles sont typiques du 17e et 18e siècle. Les perles du bas à gauche sont de forme tubulaire et sont faites de verre. Elles pourraient avoir servi à la fabrication d’un wampum. Les perles du bas à droite sont des ornements de corps et sont en os.


 

Maxillaire de jeune castor. L’incisive du castor était généralement transformée en outil, bien que celle-ci n’ait pas servi. Ce maxillaire a été retrouvé dans une fosse à déchets.


 

Terre cuite commune vernissée qui a la particularité d’avoir été piquetée volontairement afin d’enlever le vernis.


 

Les Abénakis sont au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke

31 juil
31 juillet 2013

La culture abénakise et des artisans d’Odanak sont à l’honneur au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke dans le cadre des jeux du Canada 2013!
 
Assistez à la conférence Les Abénakis sur la Saint-François donnée par les archéologues en charge du projet Fort d’Odanak: le passé revisité, Geneviève Treyvaud et Michel Plourde le mercredi 7 août à 19 h 30.
 
Dégustez une sagamité et de la bannick abénakise les dimanches 4 et 11 août.
 
Écoutez des contes et des légendes abénakises avec l’artiste Christine Sioui Wawanoloath le dimanche 4 août.
 
Participez à un atelier de vannerie le dimanche 11 août.
 
Apprenez sur les pétroglyphes de Bromptonville, gravures réalisés par les Abénakis il y a plus de 200 ans, et visitez un site de découvertes archéologiques à Sherbrooke en compagnie d’Éric Graillon, archéologue et animateur du Musée nature et sciences de Sherbrooke. Le départ se fera le dimanche 11 août à 10 h. Réservation obligatoire.
 
Pour plus d’information et réservations:
Musée nature et sciences de Sherbrooke – Expériences culturelles abénakises

Les artefacts coup de coeur!

31 juil
31 juillet 2013

Comme l’année dernière, chaque apprenti archéologue a choisi un artefact coup de cœur qu’ils sont heureux de vous présenter.
 

Les pierres de fée

 
Par Cléophée Lachapelle

Les pierres de fée se forment naturellement dans le sol. Elles sont faites de sable et de limon et sont liées par du calcaire. On en retrouve beaucoup en Abitibi-Témiscamingue, autour de la rivière Harricana. Grâce au fleuve Saint-Laurent et à la rivière Saint-François, on en retrouve aussi à Odanak. Les autochtones se servaient de ces pierres comme porte-bonheur.
 
Elles peuvent être transformées en figurine lorsqu’elles sont décorées. Celle que je vous présente est une figurine anthropomorphe, c’est-à-dire qu’elle représente un être humain. Les gravures ont été faites par un abénakis. Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons retrouvé qu’une seule pierre de fée gravée en forme d’être humain.


Pierre de fée transformée en figurine anthropomorphe

La directrice générale à RDI Matin Week-end

30 juil
30 juillet 2013

La directrice générale, Michelle Bélanger, était l’invitée de Louis Lemieux à RDI matin Week-end le 14 juillet dernier.

RDI matin Week-end – Fouilles archéologiques au Musée des Abénakis

Alice Obomsawin

29 juil
29 juillet 2013

Alice participe au projet Fort d’Odanak : le passé revisité depuis 2012. Aujourd’hui âgée de 16 ans, elle est encore hésitante lorsqu’il vient le temps de parler du futur. En plus de jouer un peu de guitare, elle adore faire de la pâtisserie. Elle pense d’ailleurs à en faire son métier. Toutefois, le projet de fouilles archéologiques lui a transmis un nouvel intérêt pour l’histoire qui la fait hésiter entre continuer en histoire au Cégep et entreprendre une formation de pâtissière.
 
Elle s’est inscrite au projet après avoir reçu une feuille d’information que le musée a distribuée aux jeunes de la communauté. Le travail d’archéologue a piqué sa curiosité. C’est un domaine qu’elle connaissait peu, malgré les films d’Indiana Jones qu’elle, eux, connaissait bien! L’expérience qu’elle a vécue l’été dernier lui a donné le goût de la découverte de nouvelles choses, de s’impliquer dans différents projets ainsi que d’être plus performante et patiente. Il était hors de question pour Alice de ne pas revivre une autre fantastique saison de fouilles.
 
Bon travail Alice!