Le petit coup de main de l’INRS

17 juin
17 juin 2013

Cet été, le Musée des Abénakis recevra la visite de l’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS), qui fera de la géophysique (magnétomètre, géoradar et utilisation d’une sonde de conductivité électrique) sur des zones déterminées à haut potentiel archéologique et sur des secteurs ne pouvant faire le sujet de fouilles archéologiques. Cela permettra peut-être de localiser les limites du Fort d’Odanak et possiblement d’autres vestiges. Pour accomplir ce travail, l’INRS et l’équipe de fouille ratisseront le terrain à l’aide d’appareils qui indiqueront les anomalies dans le sol. Ces irrégularités dans la terre correspondent parfois à des vestiges d’habitation, des fosses à déchets, des pierres ou des foyers. L’équipe d’archéologues du musée aura accès à de nouvelles données qui complèteront celles amassées lors des campagnes de fouille.

Le stationnement du Musée des Abénakis