Les artefacts coup de coeur!

31 juil
31 juillet 2013

Comme l’année dernière, chaque apprenti archéologue a choisi un artefact coup de cœur qu’ils sont heureux de vous présenter.
 

Les pierres de fée

 
Par Cléophée Lachapelle

Les pierres de fée se forment naturellement dans le sol. Elles sont faites de sable et de limon et sont liées par du calcaire. On en retrouve beaucoup en Abitibi-Témiscamingue, autour de la rivière Harricana. Grâce au fleuve Saint-Laurent et à la rivière Saint-François, on en retrouve aussi à Odanak. Les autochtones se servaient de ces pierres comme porte-bonheur.
 
Elles peuvent être transformées en figurine lorsqu’elles sont décorées. Celle que je vous présente est une figurine anthropomorphe, c’est-à-dire qu’elle représente un être humain. Les gravures ont été faites par un abénakis. Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons retrouvé qu’une seule pierre de fée gravée en forme d’être humain.


Pierre de fée transformée en figurine anthropomorphe