Un petit mot de la rédactrice

23 août
23 août 2013

 
Au nom de toute l’équipe du projet Fort d’Odanak : le passé revisité, je vous dis aujourd’hui au revoir. Officiellement, un adieu serait plus adéquat, puisque cette saison de fouilles était la dernière du projet. Mais nous trouvons tous cela beaucoup trop triste, alors ce sera simplement un au revoir rempli d’espérance.
 
Septembre sonne à nos portes, c’est le retour sur les bancs d’école. Les apprentis archéologues ont troqué la truelle contre le crayon à mine. Le terrain est remblayé, les archéologues serrent leurs outils… Mais non, pas encore! Une autre semaine de fouilles aura lieu en septembre afin d’en apprendre davantage sur la première église du village fortifié. Cependant, dans quelques mois, les traces de leur passage sur le carré historique du musée seront considérablement atténuées. Toutefois, les trésors qui ont été mis au jour tout au long de cet été reposent désormais en sécurité au Musée. Ce projet, qui appartient à toute la communauté d’Odanak, restera bien vivant au Musée des Abénakis. Une exposition présentant l’histoire du fort d’Odanak aura lieu d’ici 2015! De plus, chers internautes, vous aurez encore l’opportunité de naviguer à travers l’histoire de ce village fortifié! Eh oui, un membre de l’équipe du Musée reprendra mon flambeau en continuant d’alimenter le Journal de bord durant les prochains mois!
 
Maintenant, je tenais aussi à vous dire au revoir en mon nom personnel. Depuis les 6 dernières semaines, vous lisez fidèlement mes petits articles à propos de l’évolution des fouilles. Au fil des jours, j’ai rencontré des jeunes pleins d’énergie et d’ambition, j’ai été témoin d’un projet formidable que tous avaient à cœur, j’ai vu une équipe d’apprentis archéologues se souder et se soutenir; et c’est avec nostalgie que je leur dis au revoir. Ce projet avait mille et une qualités. En plus de la quantité incroyable d’artefacts retrouvés, de l’information scientifique que les archéologues en tireront, des pages d’histoire supplémentaires révélées, j’ai constaté qu’il a forgé des liens amitiés, de respect et d’esprit d’équipe. Ce projet fut pour moi un bel exemple d’entraide, d’apprentissage, de diffusion des connaissances et de mobilisation culturelle. Je souhaite de tout cœur tout le bonheur du monde et la meilleure des réussites à ces jeunes exceptionnels. À travers ce journal de bord, je désirais vous transmettre l’enthousiasme des participants à ce projet et leur amour pour l’histoire et l’archéologie. Est-ce un succès?
 
Lecteurs et lectrices, j’espère sincèrement que vous avez eu autant de plaisir à rencontrer cette équipe et suivre ce projet virtuellement que j’en ai eu à rédiger ces quelques pages.
 
L’équipe du projet Fort d’Odanak : le passé revisité vous dit au revoir et à l’année prochaine… peut-être?
 
Catherine